top of page

Les seniors sont la force de demain!

Ils sont des dizaines de milliers qui n'attendent que vous pour vous prouver qu'ils sont la bonne solution à votre problématique.


"Depuis que les entreprises ont commencé à rencontrer des difficultés économiques dans les années 1980, à la suite des deux chocs pétroliers (1973, 1979), elles ont pris l'habitude de préparer des « plans sociaux », consistant souvent à mettre en préretraite des salariés n'ayant pas encore atteint l'âge légal de la retraite26. En évitant les licenciements « secs », elles préservaient leur réputation. Elles accroissaient la proportion des juniors et espéraient de la sorte y gagner en productivité. Macroéconomiquement parlant, on a espéré que cette pratique libérerait des emplois pour les plus jeunes et résoudrait le problème du chômage. Avec le recul, on a constaté que le revenu des seniors passés en préretraite était financé par les caisses de retraite au lieu d'être financé par l'assurance chômage, que les entreprises perdaient souvent des compétences qui leur étaient utiles, et que cela ne résolvait pas pour autant le problème du chômage, qui est resté à un haut niveau. L'effet le plus alarmant est aujourd'hui le déséquilibre des régimes de retraite, ceux-ci, dans des régimes de retraite par répartition, étant financés par une plus faible proportion d'actifs, pour une proportion croissante d'inactifs liée également au vieillissement démographique.

Aujourd'hui, tous les pays occidentaux cherchent à augmenter l'âge légal de départ en retraite, afin de réduire le déficit des régimes de retraite. Ils encouragent pour cela l'emploides seniors. C'est le cas en France. »


83 vues1 commentaire

1 Comment


Quelque en soit le forgeron, l'ouvrier, le paysan, l'intellectuel, le scientifique, le technicien, l'employé ou l'artiste, "science sans conscience n'est que ruine de l'âme" il serait suicidaire d'oublier que " nous sommes tous l'équipage d'un même navire partisans d'une même destinée", ainsi en est-il de la probité, de la loyauté, de la charité que j'aime à porter: elles sont tendresse, attention, finesse et soin, peuvent-elles être fermeté, rusticités qu'elles sont force et affirmation mais jamais vulgaires elles servent alors l'honneur de l'Humain: ses droits, sa cohérence et l'harmonie qui le tient, le bonheur qui construit et nourrit, celui d'être en cohérence de "pensée, dire & faire" à chaque moment, chaque instant, chaque grain d'éternité partager ! & comme il peut…

Like
bottom of page